Blog de Lionel Yoga

Mon Voyage en Inde... remerciements...

Voyage en Inde Lionel Yoga

Voici le dernier volet de mon voyage en Inde, le texte avait été écrit dans la continuité du voyage mais voila l’édition c est un métier... me voilà à jour maintenant... ^_^ namasté

... Pour revenir à la magie du yoga, je me rappelle cette sensation merveilleusement incroyable, lorsque vers les 5h du matin le réveil se faisait sentir. Je m’étirait doucement, je m’asseyais sur le matelas posé à même le sol. Et j’observais mon corps se placer tout seul, je me redressais progressivement, les épaules s’enroulaient, les muscles se positionnaient et la posture s’invitait d’elle-même. C’était agréable de voir le corps s’affirmer par lui-même au fil de la pratique et de la dévotion. Je garde également d’excellents souvenirs des différents échanges que j’ai pu avoir à l’Ashram. Chaque rencontre avait sa magie, sa place sur le chemin. Un grand MERCI à Tania, Kattu, Cora, Devan, Nancy, Stanislav et puis Gilles, le cousin québécois qui m’a beaucoup appris sur la vie et la spiritualité indienne. J’ai passé de superbes moments « au gymnase spirituel » comme il aime à le dire.

Je finirais par mon dernier darsham sur la plage après la méditation. C’était un moment fort pour moi, l’inde et le yoga m’avait tellement donné, tellement nourri. Une partie avait envie de rester pour continuer encore et faire le stage suivant et l’autre était heureuse du chemin accomplit des voyages, des rencontres, des paysages… c’était tout simplement énorme… et puis j’avais envie de revenir retrouver ses amis atipiques pour faire le passage du nouvel an, c’était dans l’ordre des choses pour mon coeur. Alors cette dernière étreinte maternelle était emplie de joie, de gratitude pour Amma, pour le Yoga et pour l’Inde. C’était un cadeau magnifique que de recevoir ce dernier darsham sur la plage près de l’océan. Il y a eu énormément d’émotion chez moi pour toutes les personnes que j’ai pu embrasser une dernière fois et remercier pour la beauté de ce qu’elle m’avait offerte par leur présence.

Alors un GRAND MERCI aux MAITRES du YOGA, à l’ESSENCE même qui anime le Yoga, à AMMA, à l’Inde, aux amis et à la VIE…. 

Amour et Gratitude <3


Mon Voyage en Inde... entre rêve et réalité... 

Voyage en Inde Lionel Yoga

Petit florilège des moments magiques !!!

Voici 4 paragraphes pour partager encore un peu plus de cette magie indienne qui m’a touché et transporté dans cette aventure intérieure:

Dans la pratique du yoga était intégrée une journée et demie de la méditation proposée par Amma (IAM : Integrated Amrita Meditation Technique®). C’était intense. Les 4 heures de yoga par jour + les ¾ de méditation quotidienne invitaient déjà à une forte intériorisation et un bonheur corporel journalier. Mais là, je me rappelle, à la fin du stage de méditation, cela m’avait drôlement « retourné », avec une grosse déconnexion du mental. Avec le recul, cela me fait doucement penser à ces passages dans la machine à laver de la Mère Denis en mode amérindienne ou mongole ;). Ajouté à cela un darshan collectif, le soir même, avec le groupe de yoga, c’était énorme. Mais là, le mental il a eu beaucoup de peine, c’était intense et puissant, cela m’a remué profondément. La nuit qui a suivi a donc été courte. Mais le jeu en valait la chandelle, l’expérience était puissante. C’était un peu comme si l’Inde venait bousculer ma conception occidentale du monde. Et puis c’était tellement magique d’arrivée tous ensemble, il y a avait une excitation collective dans nos corps et dans nos yeux, c’était noël avant l’heure, on allait découvrir nos cadeaux, dévoiler une part de nous-même. Le fait de voir l’Amour déborder des yeux de tous les élèves après le Darsham, de rester sur scène ensemble porté par l’adoration et la dévotion pour la Divine Mère... se laisser aspirer en partie par cette communion a été une étape importante qui a encore plus fédéré le groupe. Le gâteau c’était le yoga (+ séva),et là c’était la cerise.

Pour moi, cela a fait basculer des choses, profonde remise en question, doute, interrogation sur la dévotion pour un maître face à sa propre dévotion pour son maître… pour son chemin de réalisation...

Heureusement que la magie des rencontres, des synchronicités et du sms était là pour me guider… MERCI la Vie, MERCI Gilles et MERCI Grand Ours.
Parmi les moments les plus intenses, il y a eu celui où l’on pouvait dans le cadre de nos sévas, s’installer près d’Amma lorsqu’elle donnait le Darsham. Là, j’étais assis à 1 mètre d’elle. C’était un réel bonheur que de nager dans cette sérénité, il y avait tellement de joie, d’Amour en elle et autour d’elle, tellement de fascination, d’adoration et de dévotion que le temps semblait ne plus exister. Une intensité du moment présent bercée par des ondes d’Amour… un peu comme quand on est dans l’eau, dans la mer, on se laisse porter par elle, apaisé, tranquille, serein, le visage tourné vers le soleil. Le mouvement de l’eau ne fait plus qu’un avec votre eau intérieure. Votre corps perçoit et traduit le mouvement de l’eau sans aucune résistance. La perception de l’environnement est fluide et seul demeure sous vos yeux, la beauté limpide d’un ciel bleu azur où s’exalte un puissant soleil flamboyant… Voilà l’état dans lequel j’étais entre bonheur, émerveillement et méditation contemplative. Enfant émerveillé en adoration pour la Vie et porté par la Vie. Chaque Darsham est unique mais c’est un peu ça pour moi ce qui ce passe. On se retrouve enfant de l’Univers dans sa tenue solaire avec la joie du bonheur d’Etre.

Un soir après le repas, nous discutions entre amis. Une légère frénésie, quelques cris, j’entends prononcer le nom d’Amma, les gens se rassemble pour la saluer le long de l’allée, lui tendant la main, derrière les barrières, les amis avec qui j’étais en font de même. J’observe la scène à quelques mètres, j’aperçois Amma qui se dirige vers ses appartements après avoir rendu visites aux personnes hospitalisées à l’hôpital d’Amiratapuri. Je me rappelle la voir marcher calmement et sereinement comme à son habitude, avec ses fidèles et entourée de quelques gardes armés en uniforme. Ce que j’ai perçu de cette rencontre était magique à mes yeux. J’ai senti les ondes qu’elle émet, avant de la voir elle, en face. J’ai fermé les yeux comme pour mieux ressentir. C’était beau. C’était comme une source jaillissante qui émet en permanence. Comme les vagues de l’Océan Pacifique version mer d’huile, de délicates vagues, de douces impulsions énergétiques, des ondes qui vibraient la paix et qui se mouvaient dans l’espace avec tant de grâce, de joie et de légèreté… dans la douce chaleur de la nuit... Ahhhh!!!! la MAGIE!!!

Il y a avait aussi la puissance de communion entre le divin et Amma, entre le Divin et nous tous et entre Amma et nous. Lorsque tout le monde chantait et tapait dans les mains. C’était tellement fort pour le dernier chant des Bhajans. C’était un moment d’une très belle intensité, Amma était en état de transe divine (samadhi), et le degré de fusion, de communion est quasi indescriptible. Cela fait partie de la nature de l’expérience, elle se vie et elle est difficilement transmissible. Imaginez des centaines de personnes (surement bien plus) chantant et frappant en rythme dans les mains, la puissance des instruments, la magie des musiciens, Amma en intercesseur avec le Divin… J’en ai encore des frissons. https://www.youtube.com/watch?v=SPj... Je me rends compte à l’écriture de ces mots qu’une partie de la magie indienne continue à vibrer en moi. Elle se réveille de temps à autre à l’écoute de ses chants, de ses rythmes, à la vue de certaines images, et surtout dans la pratique du yoga… ^_^
...
_/|\_ Namaste


Mon Voyage en Inde - Tome I

Voyage en Inde Lionel Yoga

J’ai à cœur depuis longtemps de partager cette expérience magnifique qu’a été mon séjour en Inde dans l’Ashram de AMMA. Ce récit retrace une partie de ce qui m’a animé et touché. Je l’ai décomposé en plusieurs parties. Voici le début, bonne lecture :

OM NAMAH SHIVAYAH

Le 7 décembre 2014, à 22h20, j’arrivais avec mon sac à dos, ma mat et mes yeux de petit enfant à l’aéroport de Cochin après un long voyage au départ de Wellington en Nouvelle Zélande, le matin même à 5h. 4h de taxi plus tard, je débarquais dans l’Ashram de Amma à Amritapuri dans le Kérala, province Sud Est de l’Inde.

Quelque peu fatigué, je m’endormais au rythme des Bajhans.
Le lendemain, journée off, après les road trip australien et néo zélandais, il était nécessaire de se poser, de s’arrêter pour se préparer pleinement à vivre ces 14 jours de yoga , de méditation et d’ouverture spirituelle et culturelle. La découverte de l’ashram est un moment inoubliable… découvrir les temples, la plage, l’océan, les petits commerces, les points de restauration, la vie à l’ashram, ses sévas … bref se fondre dans le décor et vivre à l’indienne. Magique!!!

Le 1er jour de yoga, la bonne blague, trouver la salle…lol… heureusement, je croise Tania et Kattu, partage et collecte de nouvelles informations, après quelques péripéties, on entre dans un bâtiment qui semble encore en travaux, on passe devant l’imprimerie, on monte l’escalier et on découvre avec bonheur la salle de yoga, le groupe et les provenances de tout un chacun.

La magie s’est installée progressivement au fil des jours mais je n’oublierai jamais la première salutation au Soleil collective. Il y avait tellement d’amour et de dévotion dans ces lieux, chez les professeurs et les élèves que cela en était magique. Le fait que l’on soit tous ensemble unit par le même enchainement, c’était grand bonheur. Je me rappelle avoir était saisit par l’émotion, les yeux embués, j’étais émerveillé, j’étais un gosse touché par la dévotion de la pratique, j’étais un gosse touché par la magie du yoga, j’étais un gosse touché par le rêve indien…
Le groupe de joyeux yogi en herbe.

Le yogi de rappeler la dévotion au divin, période d’intériorisation, silence, puis les corps se déploient, les premiers gestes fluides, c’était une réelle communion entourée par l’Amour d’Amma, la ferveur du groupe naissait… l’Amour et la Passion grandissait. (*❛‿❛)
Lorsque je m’étais inscris au stage, je ne savais pas que Amma allez être là, ça aussi c’était un énorme CADEAU. J’ai eu droit à 3 darshan… le 1er soir après la méditation sous le grand hall, un peu désorienté par toute l’effervescence indienne, j’avoue ne plus trop savoir ce qui s’est passé. C’était rythmé, en file indienne, lol, j’attends, je m’émerveille, puis la douceur de l’étreinte maternelle, quelques mots susurrés à l’oreille, troublé par la force de la rencontre, la Grande Mère et l’Inde me souhaitaient la bienvenue et cela fait grand bien à son coeur… Merci Amma... Merci l’Inde... Merci le Yoga...

Le stage de Yoga était du pur bonheur, on avait des bonnes journées. Par exemple : levé du corps 5h, 6h Archana (récitations des mille noms de la Mère Divine) ou Pujah à Ganesh, moment magique entre la fin de la nuit, le levée du jour, le petit temple, le feu sacré, les offrandes, la beauté d’exécution du Brahman, les chants, les baptêmes à l’eau de rose, le prasat (nourriture sacrée)… puis le petit petit déjeuner (léger) à la plage aux premières lueurs du soleil. De7h à 9h, yoga, petit déjeuner ^ _^, satsang (enseignement spirituel) puis Séva ou karma yoga (offrir un peu de son temps pour l’entretien et la vie de l’Ashram). 13h déjeuner Temps libre puis 16h-17h30 yoga 17h30 18h15 méditation et parfois méditation à la plage avec Amma. BONHEUR Le soir, les Bhajans, jusqu’à 20h. Le diner, les discussions et le repos bien mérité.
Namaste _ /|\_
à suivre...